Bienvenue sur le forum de Blabla's Story V2 ! Ici, vous pouvez discuter des créations du fan site, ouvrir des topics de créations écrites, proposer des créations au BBL Story Club et bien plus encore ! Amusez-vous bien ;) !
 
AccueilCalendrierSite FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Nouvelle] Souvenirs d'enfance (BBL Story Club)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pixsid
Admin
avatar

Messages : 368
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 20
Localisation : Devant mon pc

MessageSujet: [Nouvelle] Souvenirs d'enfance (BBL Story Club)   Jeu 2 Fév - 13:09

Lien de l'histoire : http://blablasstory.blogspot.com/2012/01/nouvelle-souvenirs-denfance-bbl-story.html

Il pleuvait à Blahiti. Tout était calme, quand soudain un cri retentit. Il provenait du hamac. En se rapprochant, on pouvait y voir une miss couette et une indienne, qui apparemment, se “disputaient”.

“Mamaaaan, veux pas aller à l’école ! hurlait Vermelha
- Tu te feras plein d’amis, comme moi au bon vieux …
- Héééé mamaaan tu m’entends ? Ici Vermelha qui dit qu’elle veut pas aller à l’école !! coupa la petite miss couette.
- Bon, écoute ma chérie. Je vais te raconter mon premier jour d’école ! Ainsi, tu verras à quel point c’est amusant !
- Mieux que les superbes balades à la plage quand il fait chaud avec une bonne glace au chocolat ? demanda Vermelha les yeux ronds.
- Euh … hésita Caakes, oui c’est beaucoup mieux ! continua-t-elle d’une voix mal assurée.
- Super ! Allez raconte !”
“Il pleuvait ce jour là, commença l’indienne brune. Ma mère m’avait inscrite dans une école en V1 à l’est de blablaland. J’étais très excitée à l’idée d’aller pour la première fois à l’école !
C’est faux ce que je raconte, j’étais vraiment ennuyée à l’idée d’aller à l’école, mais bon, il ne faut pas qu’elle le sache, sinon elle me refera une crise, pensa Caakes tandis qu’elle racontait comment elle avait trouvé son chemin jusqu’au bus.
J’étais donc seule accompagnée de mon fidèle blibli dragon qui parfois brûlait quelques passants au hasard. Les heureux élus cherchaient alors la source de cette soudaine chaleur et quand ils la trouvèrent …
- Ils ont fait quoi maman ? Ils t’ont tabassé ou mis des bombes partout ?! s’exclama Vermelha.
- Eh bien … non ma chérie, murmura l’indienne, gênée. Ils ont juste … pris une potion caca … et me l’ont lancé. C’était très à la mode en ce temps là de transformer les gens qui nous embêtaient en caca … très enfantin aussi. Malheureusement, à l’époque, la potion durait non pas 1 minute mais 2 heures … Donc, en montant dans le bus, au lieu d’être la jolie indienne que je suis, je me retrouvais un costume de caca sous la main …
- Et ils ont fait quoi les autres ? Ils se sont moqués ? demanda la miss couette en prenant du pop-corn pour mieux apprécier l’histoire.
- Non ! Pas du tout ! Ils ont été très gentils avec moi et m’ont donné un antidote !
Si elle savait la vérité … Quel cauchemar ... se dit intérieurement Caakes.
Donc, après être montée dans ce grand bus jaune, je me suis assise à côté d’une infirmière qui se prénommait Blya. Elle me racontait durant tout le trajet qu’elle voulait devenir infirmière et me posait des questions sur la médecine blablatienne pour me tester. Évidemment je ne connaissais rien mais elle continuait.
- Très sympathique, commenta Vermelha en réprimant un rire.
- Après une heure et trois minutes de trajet, continua sa mère en feignant n’avoir rien entendu, nous étions arrivés. L’école était magnifique ! Le mur en pierre blanches étincelait comme du cristal et le toit ressemblait à un amoncellement de rubis. Je courus y entrer car j’avais oublié mon parapluie et il pleuvait des cordes. Le professeur Milit était déjà là et nous fit entrer en classe. A ton avis, comment était-elle ?
- Je pense que c’était une blonde des champs aux cheveux clairs, avec des lunettes noires et des chaussures noires aussi. Elle devait être très stricte et mettait des punitions à tout le monde, proposa Vermelha l’air pensif.
- En effet, elle était très stricte mais … c’était en réalité une toys militaire aux yeux verts, comme sa combinaison. Ses punitions étaient assez … étranges puisqu’elle nous brûlait avec sa colonne de feu. On se retrouvait donc au paradis et on devait rentrer à pied à l’école ! Si on ne revenait pas, elle nous transformait en fantôme pendant toute la journée. J’en ai moi même fait l’expérience … soupira l’indienne aux yeux verts.
- Woow, elle est cool cette prof ! Tu peux pas raconter ce moment ? S’il te plaaaaaaît ! supplia la miss couette.
- Après, après. Je me suis donc assise au fond, près de la fenêtre pour observer la classe. Tout le monde était mélangé : j’avais 9 ans ce jour là et il y avait des blablas de 17 ans … En regardant bien, je remarquais les choses suivantes : au fond de la classe, 2 émos blonds platines se balançaient sur leur chaise et jetaient des petits bouts de papiers aux bébés qui se trouvaient devant eux. Il y avait aussi un tagueur qui avait décoré sa table de façon … étrange. Vers le milieu, une vache kiwi avait fait une “belle” bouse et ses voisins s’étaient éloignés en plaquant des lingettes sur leur visage. Un peu devant, un vampire se trouvait sous sa table et essayait de mordre le pied d’une innocente infirmière. Elle …
- Elle est devenue un vampire ? coupa Vermelha l’air ébahi.
- Non, pas du tout, déclara Caakes l’air amusé. Elle a sorti une énorme seringue et a piqué le pauvre vampire. Il a hurlé de douleur et est sorti de la classe sous le regard noir du professeur. On ne l’a plus jamais revu, ajouta l’indienne.
- Et ensuite ?
- Elle nous a fait une interro sur Blablaland pour tester nos capacités. Dès qu’on a terminé, elle les a prises et nous les a immédiatement rendues corrigées. J’ai eu une très mauvaise note blablatienne.
- T’as eu combien ? l’interrogea Vermelha qui avait toujours cru sa mère qui disait qu’elle était une très bonne élève.
- J’avais eu 18/20, avoua l’indienne aux cheveux bruns.
- 18 ? Mais c’est super !!
- Non, pas du tout, la contredit Caakes. Dans Blablaland, les notes telles que 20, 19, 18, 17 etc … sont considérées comme très mauvaises. Cela signifie que tu as eu 20 ou 19 fautes etc … Les meilleures notes sont 0, 1 etc. Les personnes qui ont eu les meilleures notes étaient, comme tu t’en doutes, les touristes à casquette verte munis d’un lazer. Certains se demandaient s’ils ne menaçaient pas notre professeur … Moi, qui étais à l’époque très téméraire, demanda d’une voix nette et claironnante : Mme Milit, les touristes de devant vous menacent-ils de vous blesser pour si vous ne leur mettez pas une excellente note ? Tout le monde me regardait et j’imagine que la prof n’a jamais vu d’élève comme ça. Elle s’est approchée et m’a, comme tu l’imagines, brûlée. Je me suis retrouvée au paradis et j’ai décidé de ne pas revenir.
- Trop forte maman ! affirma Vermelha en regardant sa mère les yeux émerveillés.”
Caakes sourit.
“Malheureusement pour moi, notre très chère professeur avait un système de détection et elle me téléporta devant l’école. C’était à ce moment la récréation. Il pleuvait toujours et j’étais encore un fantôme grisâtre. Les touristes s’approchèrent alors de moi et … pour se venger, ils me firent la peau avec leur lazer surchargé. Petit détail, les lazers étaient … “parfumés”.
Qu’ai-je oublié de dire ? Ah oui, l’emplacement de l’infirmerie. Tu dois te l’imaginer, elle était d’une blancheur immaculée et se trouvait au 5eme étage à gauche. Il n’y avait pas d’ascenseur dans l’école et je dus monter les escaliers couverts de poussière. Bref, passons ce moment, il n’est pas très agréable ma chérie.
Après cela, l’école était finie ! Eh oui, les cours terminaient à midi mais commençaient à 6h du matin. Il y avait 2 récréations de 15 minutes chacune.
- Mais maman, tu ne m’as pas dit que tu t’étais fait des amies ? chuchota la miss couette comme pour elle même.
- Bien sûr ! Mais quelques temps après ! Quelques temps après … 1 mois après oui. A cause des ces fichus touristes, personne ne m’approchait à cause de l’odeur que je dégageais. Finalement, Blya est venue et m’a donné du parfum … pensa Caakes en maudissant ses anciens camarades de classe.
- Feh ba … murmura si bas Vermelha que sa mère n’entendit pas.
- Mhhh ? Peux tu répéter ma chérie s’il te plaît, je n’ai pas entendu, avoua l’indienne plongée dans ses pensées.
- VEUX PAS ALLER A L’ÉCOLE !”

Dites-nous tout sur cette histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blablasstory.blogspot.com/
 
[Nouvelle] Souvenirs d'enfance (BBL Story Club)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» Club de medecine
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blabla's Story  :: Coin des créations :: Histoire et Nouvelle-
Sauter vers: